Inauguration de la Partie Pédiatrique De L’hôpital de Quarantaine Reconstruite par La Suisse

Allocution de la Coordonnatrice Spéciale Adjointe des Nations Unies pour le Liban, Coordonnatrice Résidente et Humanitaire

Monsieur le Ministre, Excellence, Madame l’Ambassadrice de Suisse, 

Mmes et Mrs les Ambassadeurs, Chers collègues,

Bonne après-midi,

Aujourd’hui est un grand jour pour nous, pour vous et surtout pour toute la population de Beyrouth et au-delà. C’est une journée où on prouve collectivement que l’espoir ne meurt jamais, que la volonté quand elle est sincère, a le pouvoir de déplacer des montagnes et que la solidarité sauve des vies. Je suis très reconnaissante à la Confédération Suisse de m’associer à cet évènement pour l’inauguration du service pédiatrique réhabilité grâce à la générosité et la solidarité du peuple Suisse avec le peuple Libanais.

J’ai visité ce même hôpital quatre jours après les deux tragiques explosions du port de Beyrouth. La situation était un vrai cauchemar, indescriptible, et intenable pour les membres du personnel soignant, mais aussi pour les malades, les familles des victimes et le peuple Libanais. Sa capacité à fournir des soins de santé s'était complètement arrêtée en l’espace de quelques secondes et ce due aux importants dégâts qu’il a subi -ainsi que plusieurs autres hôpitaux- au moment où la population en avait désespérément besoin !

Cet hôpital public de référence pour la pédiatrie au Liban traite chaque année un millier d'enfants et de bébés issus d'une population socialement et économiquement vulnérable, Libanais, réfugiés de différentes nationalités et Migrants. De ce fait, ses services de soin sont et continuent d’être vitaux ! 

Aujourd’hui, alors que le pays traverse la pire crise économique et financière de son histoire, une lumière vient éclairer l’abime de la détérioration des conditions de vie des Libanais. Un espoir pour le relèvement de Beyrouth, de reconstruire un Liban meilleur, de rétablir les capacités de ses établissements médicaux tant requises pour répondre aux besoins des plus démunis et des plus vulnérables.

Aujourd’hui aussi, nous rendons hommage aux familles des victimes qui ont péri, aux blessés, mais par-dessus tout, nous rendons hommage à la détermination sans faille des membres du personnel soignant, à leurs efforts inlassables et continus pour soigner, accompagner et traiter les patients y compris dans la lutte contre le virus du Coronavirus. C’est grâce à elles et à eux, avant tout, que plusieurs vies ont été sauvés et nous les saluons aujourd’hui et tous les jours pour cela !

Je voudrais en cet instant saluer la Confédération Suisse et les Suisses pour le soutien continu, résolus à soutenir le Liban et son peuple, pour avoir immédiatement apporté une réponse et un appui d’urgence au lendemain des explosions, en mettant en place des structures de soins temporaires pour les mères et les enfants dans les hôpitaux gravement endommagés et en réhabilitant plusieurs écoles publiques. Au nom de tout le système des NU, je leur dis Merci et on s’enorgueillit de notre partenariat avec vous Madame l’Ambassadrice, sur tous les plans.

Il va sans dire qu’il reste encore plusieurs actions à entreprendre pour que Beyrouth se remette de l’impact de l’explosion et que sa population se relève. C’est pourquoi, nous continuerons la mise en œuvre du Cadre de Réforme, de Relèvement et de Reconstruction (le 3RF), préparé conjointement avec la Banque mondiale et l'Union européenne, que la Suisse et tant d’autres partenaires de la communauté internationale soutiennent avec force.

Les réformes sont essentielles et primordiales pour un relèvement et une reconstruction pérennisée. Elles permettront d’adresser les causes profondes de ces multiples crises économique, financière, sociale, et sanitaire auxquelles le Liban fait face.

Les Nations Unies, avec l’appui et le soutien des Pays Donateurs en général et de la Suisse en particulier, continueront à soutenir le Liban, à accompagner le relèvement et la reconstruction de Beyrouth et à appuyer le peuple libanais pour une sortie de crise et pour construire un avenir stable, prospère et durable.

Permettez-moi de conclure avec une citation de St Exupéry qui disait : L’avenir n’est que du Présent à mettre en ordre, il ne suffit pas de le prévoir, il faut le permettre » et aujourd’hui la Suisse a permis une importante partie de cet avenir meilleur pour tous les enfants et Bébés et mamans et familles qui viendront à ce service.

Merci.

RC/HC Najat Rochdi delivering a speech on the occasion of the inauguration of the Pediatric Section of Karantina public Hospital, demolished by the 4 Augut 2020 Beirut port explosions.

 

Speech by
Author
Najat Rochdi
Deputy Special Coordinator, Resident and Humanitarian Coordinator
UN
Najat Rochdi
UN entities involved in this initiative
RCO
United Nations Resident Coordinator Office
Other entities involved in this initiative
EOSQ
Embassy of Switzerland